samedi 1 février 2014

Un homme formidable…



Mon Ami,
S'il est encore trop tôt pour oublier le passé,
Il n'est pas trop tard pour le futur, imaginer.
Pour toi, je veux le faire,
Pour toi, je ne puis me taire.
Antinoüs. Pierre Le Gros. 1686.
Jardin du Château de Versailles
Je veux te montrer le chemin…
Le chemin d'un nouveau bonheur
Dont je veux être le défricheur.
Il s'ouvre à toi comme jamais,
Alors lève-toi et marche !
Attache-toi à conquérir ta nouvelle liberté,
Regarde autour de toi !
Choisis ton camp, celui des vainqueurs,
Vas conquérir de nouveaux cœurs.
Choisis la bataille, à la rancœur.
Choisis le sourire, pas les pleurs.
Fais de tes cheveux poivre et sel
Les alliés de ton expérience rationnelle.
Mets ta beauté intérieure et honnête
Au service de ta nouvelle quête.
Vaillamment mets-toi en selle,
De la vie part à la conquête, et excelle
Dans l'art de vivre et non de survivre.
Ne tangue plus comme un bateau ivre
Mais surfe sur la vague de ta liberté retrouvée.
Enfin, émancipe-toi de tes regrets
Et tire ta force de ce que tu es !
Un homme formidable qui mérite d'exister,
D'être aimé…



C. BAILLY
Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire