lundi 17 février 2014

Père…

Jardin du Château de Versailles
Silène avec le fils de Bacchus.
Simon Mazière. 1684
Je me regarde dans la glace,
Je cherche ta trace,
Dans le fond de mes yeux,
Couleurs de ceux de mes aïeux,
Tu n'es pas là !

Je me regarde dans la glace,
Je cherche ta trace,
Sur les lignes de mon front,
J'essaie de te déchiffrer,
Tu n'es pas là !

Je me regarde dans la glace,
Je cherche ta trace
Sur mon corps accompli,
Je cherche ta force,
Tu n'es pas là !

Je me regarde dans la glace,
Je cherche ta trace,
Dans l'abîme de mon âme
Qui a fait ce que je suis,
Tu n'es pas là !

Je me regarde dans la glace,
Je cherche ta trace,
Tout ce qui n'est pas de moi,
Tout ce qui n'est pas d'eux,
Tout ce qui pourrait être de toi.

Je me regarde dans la glace,
Je cherche ta trace,
Que tu ne m'as pas laissée.

Sur le registre de ma vie,
Je cherche ta trace.
J'y trouve une seule lettre…X.

C. BAILLY
Tous droits réservés

2 commentaires:

  1. Je viens de te mettre un commentaire et je ne le vois pas
    j'aime beaucoup ce poème sur le Père
    bon dimanche Christian
    lucienne

    RépondreSupprimer
  2. Merci d'y être sensible Lucienne ... Un hommage à ce père que je n'ai pas connu, à ce père inconnu à qui je dois d'être là et dont je n'ai même pas une image...
    Ce manque a profondément marqué mon existence.
    Belle soirée à toi. Amicales pensées.
    Christian
    Christian

    RépondreSupprimer