mardi 4 février 2014

Ma petite fleur d'Automne




À l'Automne de mon existence,
Te voici, comme le Printemps fleuri,
Débordante de promesses et de vie.

C'est la saison des feuilles mortes
Mais à toi seul, tu transportes mon cœur
Aux temps des cerises et des fleurs.

Pour moi, tu repousses les frimas de l'hiver.
Tu m'apportes la chaleur du temps des moissons,
Avec toi, mon cœur bat à l'unisson ;

Je sens courir dans mes veines
Un regain de jeunesse que je sais éphémère,
Le temps, irrémédiablement, me lacère.

Pris au piège de tes grands yeux,
J'y cherche mes rêves d'enfant
Comblés pourtant depuis longtemps.

À toi toute seule, tu écartes les nuages
Sombres de mes pensées hivernales,
Tu m'emportes dans ta danse infernale.

De tes sourires, tu refleuris le jardin de ma vie.
Tu m'inondes des couleurs de l'arc-en-ciel,
Tu en deviens, pour toujours, le substantiel.

Plus belle que mon amie la rose,
C'est pour toi, ma petite fleur d'Automne,
Que maintenant, je chantonne.

                                               A Anaïs

C. BAILLY
Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Publier un commentaire