mardi 4 février 2014

La plage

à la Pointe Espagnole, La Tremblade en Charente-Maritime


Sous un soleil de plomb,
Prés de toi, j'arrive.
Allongée, tu m'attends.
À moins que ce soit un autre.



Tu es là, vierge.
Ta peau dorée attend les caresses
De je ne sais quel amant.
Je suis fasciné par tant de beauté.
Debout, je te regarde,
Je t'admire même.
Personne ne t'a foulé de son corps.
Je suis le premier, le tout premier.
Pour m'extasier, je m'agenouille.
Le grain de ta peau est fin.
Tu brûles déjà, tu t'offres.
J'ose enfin t'effleurer de ma main.
Mon toucher entérine pour toi mon désir,


De t'embrasser de tout mon être.
Sans attendre, sur toi, je m'allonge.
C'est divin !
Je suis aux anges !



De mon corps, je te couvre
De tout mon poids, je te pénètre.
Sur toi, peu à peu, je laisse mon empreinte.
La torpeur de l'amant comblé m'envahit.
Sur toi, comme un bien heureux, je m'endors
Sans savoir de quoi sera fait demain.






C. BAILLY
Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Publier un commentaire