jeudi 20 février 2014

Toi, Toi, Mon Toi

Au Palais du Luxembourg - ( Sénat )


Si je devais renaître,
Ce serait de toi.

Si je devais grandir,
Ce serait par toi.

Si je devais vivre,
Ce serait avec toi

Si je devais aimer,
Ce serait en toi.

Si je devais mourir,
Ce serait pour toi.

Si je devais ressusciter,
Ce ne serait pas sans toi.

Si c'était pour l'éternité,
Ce serait toi et moi.

C. BAILLY
Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Publier un commentaire