lundi 27 janvier 2014

Qu'il est long le chemin de la vie


Qu'il est long le chemin,
Le chemin du mystère à celui de la naissance,
Celui de la petite enfance à l'adolescence,
Celui de la faim et de la tourmente,
Celui de la misère et de la grande guerre ;

Qu'il est long le chemin,
Le chemin du bonheur,
Celui de la jeunesse et de la terre promise,
Celui des espoirs et des rires,
Celui où on ne pense plus au pire.

Qu'il est bon le chemin,
Le chemin de l'amour,
Celui des baisers et des alcôves,
Celui de la première naissance,
Celui de toutes les espérances.

Qu'il est long  le chemin,
Le chemin de l'autre guerre,
Celui des restrictions et des grandes peurs,
Celui de la dame en noir et du malheur,
Celui des peines et des pleurs.

Qu'il est bon le chemin,
Le chemin de la paix,
Celui des joies retrouvées,
Celui des flonflons et des bals musettes,
Celui du renouveau.

Qu'il est long le chemin,
Le chemin de la vie,
Celui du devoir et du don se soi,
Celui du sacrifice,
Celui de l'abnégation.

Qu'il est long le chemin,
Le chemin du labeur,
Celui qui mène au repos mérité,
Celui du temps passé,
Celui de la vie qui ralentit.
Tic tac… tic tac…

Qu'il est long le chemin,
Quand la vie n'est plus qu'un fardeau,
Quand il faut attendre…
Attendre pour rejoindre son ami,
Depuis déjà longtemps parti.

Qu'il est court l'instant,
L'instant de prendre congé,
De tout oublier,
De tout abandonner.

Qu'il est court le chemin
Le chemin de la vie…

Qu'il sera long le chemin,
Le chemin du souvenir.
Aussi long que le chemin de ma vie.





                                                                    A ma Grand-mère


C.BAILLY
Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Publier un commentaire