mardi 21 janvier 2014

Ma poésie

Version audio

Dans ma poésie,
Point de foi,
Point de loi,
Seuls les mots y sont rois.
Je joue avec eux,
Au grès de la fantaisie de mes pensées.
De mes états d'âme, de mes regrets.
J'aime les orages, les outrages,
Les coups de cœur et les bavardages.

Avec ma poésie,
A mes fantasmes, je laisse libre cours,
Et à mon cœur ses discours.
Je laisse les mots libres de rimer,
Ou seulement de chanter.
Chanter la vie, la mort,
Mes désirs, mes remords,
Mes amours, mes désamours
Ma vie de tous les jours…

Ma plume
Me pique, me démange.
Elle n'est pas un ange.
C'est là, tout de suite,
Point question d'inconduite.
Avec moi aussi exigeante
Qu'intransigeante.
Très vite elle se blesse,
Et dans la seconde me laisse
Si pour son ardent plaisir
Je ne cède à ses désirs.

De ma plume,
Je suis l'esclave, le serviteur,
Et dois respecter son heure.
Elle me gouverne au gré du vent,
Des ses engouements,
De ses révoltes,
Parfois grave, parfois désinvolte.
Je l'écoute au pied de la lettre
Et ne suis que son interprète,
Alors, vite, je couche ses mots sur le papier,
Avant qu'ils ne veuillent s’envoler…

C. Bailly
Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Publier un commentaire