jeudi 30 janvier 2014

La valise



Un jour, je partirais pour un grand voyage
Pour un monde sans nuage
Alors j'emporterais mille choses
Qui dans ton jardin reposent.

Ton parfum de jasmin, pour me laisser apprivoiser
Le rose de tes lèvres, pour ma vie la colorer
L'éclat de tes yeux, pour mon chemin l'éclairer
La profondeur de ton regard, pour m'y égarer
Le satin de ta peau, pour me protéger
Le nid douillet de tes désirs
Pour m'y endormir
La transparence de tes larmes
Pour y abandonner mon âme….

Vague à la Pointe Espagnole



C.BAILLY
Tous droits réservés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire