vendredi 10 juin 2016

Insomniaque


SteveWalker


La nuit, sur toi, tire son rideau de velours.
Ton souffle long berce mes pensées.
Dans le noir, sans te voir, je savoure
Le plaisir d'être simplement à tes côtés.

Quand, de l'ombre, sortent mes chimères.
Elles sont là, revenues pour me harceler.
Mille désarrois retrouvent leurs repères
Préférés dans mon âme tourmentée.





Chantal guerlet - Mélancolie





De fil en aiguille, me voilà persécuté
Par de sombres idées, sans relâche.
Inlassables, assignées à leurs tâches,
À chaque heure, leurs thèmes préférés.

Je cherche à m'évader en écoutant
Tes rêves s'envoler dans tes soupirs.
Tu es là, tout contre moi, et pourtant,
Je ne peux  me libérer, m'assoupir.













Kiéra Malone 






Plus machiavélique que les autres,
De te perdre soudain, la peur m'assaille.
Dans ce délire inexorable, je me vautre,
Je m'enlise, je sens que je déraille.

Les yeux ouverts, je cauchemarde.
Dans le noir, une bête atterrée.
De l'angoisse, je sens les échardes
S'enfoncer dans mon cœur blessé.











Andrey Meschanov Viktorovich .



La nuit prend son temps, s'éternise.
Dans ses bras, je suis prisonnier.
Je me débats, mes forces s'épuisent,
Dans mes entrailles, un tisonnier.



















Enfin le jour vient à mon secours.
Sur toi, il se dépose en douceur.
Tes bras, instinctivement, accourent,
De moi-même, se font les protecteurs.

Sur ton sein, j'abandonne mes angoisses
À l'instant, sagement, elles se taisent.
Ta main, dans mes cheveux, défroisse
Mon âme troublée ; enfin, je m'apaise.

Jean Cocteau

De ton amour, tu me fais une armure,
De mes folies, tu repousses les assauts,
Tes baisers en cicatrisent les morsures.
C'est là, contre ton corps tout chaud,


Que je m'endors… Rassuré.

Christian Bailly
Tous droits réservés
08/02/2011

6 commentaires:

  1. Que la vie est compliquée .. même l'amour ne peux pas tout apaiser !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce fut seulement un moment de doute passager pendant cette période de tourmente que j'ai dû traversée au moment de mon divorce... Tout çà est loin derrière... Aujourd'hui, je dors comme un bien heureux...
      Bisous à vous deux et ...
      Bonne nuit !

      Supprimer
  2. bravo!!!

    bonne dimanche avec mon dernier post:
    http://menforxersex.blogspot.it/2016/06/gingermania-4.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton passage...
      ... et ton partage bel ami !

      Supprimer
  3. J'espère que l'exposition s'est bien passée et que tes textes ont été appréciés autant que les peintures de ton amie.

    Beau poème. Pour ma part, quand mon Baby est près de moi, les nuits ne sont jamais tourmentées. Ce n'est que lorsqu'il n'est pas là que je peine à trouver le sommeil, harcelé par mille pensées et me tournant dans tous les sens jusqu'au petit matin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon Kalinours... Oui tout, c'est bien passé. C'était le dernier jour aujourd'hui et nous avons eu pas mal de visites malgré le temps... Nous aurions fait certainement beaucoup mieux s'il avait fait beau... Sans compter les inondations le weekend dernier. Nous avons eu de très bons retours de nos visiteurs qui ont beaucoup apprécié la complicité de notre duo. Ce fut une expérience très enrichissante qui nous a permis d'évaluer le travail de chacun et aussi cette idée de partager la peinture et l'écriture... Cela nous a permis de faire des connaissances et de gagner en confiance... Du coup, un autre projet du même type se dessine puisque nous sommes invités pour mars 2017. A suivre donc !
      Quant à ce poème, il date de l'époque tourmentée de mon divorce, où ma vie s'engageait sur un chemin que je ne connaissais pas... Aujourd'hui, je te rassure, je dors comme un bien heureux quand je dors !!!
      Et si je ne dors pas, c'est que je suis très occupé... Et que Bébé ne dort pas non plus !!! Ces nuits-là sont très tourmentées, mais pas pour les mêmes raisons !!! Amitiés à vous deux...

      Supprimer