mercredi 9 décembre 2015

Je te dois…


Je te dois,
Ma liberté de vivre enfin ce que je suis,
D'exister corps et âme enfin réconciliés,
De renaître de mes cendres refroidies
Pour m'enflammer comme un brasier.

Je te dois,
De revivre l'éternel retour du printemps
Dans ce corps bien mûr et quinquagénaire,
De sentir couler la sève de mes vingt ans
À nouveau dans mes veines et ma chair.

Je te dois,
De voir refleurir mon jardin imaginaire
Parsemé de pensées d'amour et de roses,
De voir honoré avec ferveur le sanctuaire
Où se prophétisent des désirs, l'apothéose.

Je te dois,
Le plaisir d'entendre le chant de tes soupirs
Qui m'annonce tes marques de dévotion,
Ta rosée matinale que j'attends de cueillir.
Je te dois de me sentir aimer avec passion..

Je te dois,
D'entendre nos cœurs vibrer au diapason
Et de voir nos âmes s'aimer à l'unisson.
D'aimer enfin comme jamais je n'ai aimé,
D'être aimé comme jamais je n'ai été aimé.

Ô. Mon Amour ! Pour tout cela, je te dis
Bien peu de chose. Je te dis : merci! 

par Rick Herold - L'étreinte des amants





Christian Bailly
Tous droits réservés
21/11/2011

2 commentaires:

  1. Bravissimo!

    Xersex & http://menforxersex.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  2. Merci fidèle ami ! Belle soirée à toi et à bientôt !
    Amitiés

    RépondreSupprimer