vendredi 6 juin 2014

Pour les jours et les jours…

Jardin des Tuileries

Pour tous les jours qui viennent et ceux qui suivront… 
Je t'offre mon cœur conquis et chacun de ces battements, 
Pour preuve indéniable de la véracité de mes sentiments, 
La ferveur de mon désir, la primeur de ses impulsions. 

Pour tous les jours qui viennent et ceux qui suivront… 
Je t'offre mon âme intégralement acquise à ta cause. 
Entre tes mains, en toute sérénité, je te la dépose 
Pour que tu l'élèves et qu'ensemble nous communions. 

Pour tous les jours qui viennent et ceux qui suivront… 
Je te réserve l'exclusivité d'étancher la soif de mon désir, 
A toi, je consacre la quintessence du fruit de mon plaisir, 
Je t'alloue ma chair ; soit pour elle, son insatiable trublion. 

Pour tous les jours qui viennent et ceux qui suivront… 
Je veux t'offrir, de moi, le meilleur, à toi me dévouer, 
Servir et desservir ton appétit, de ta faim me rassasier, 
Mon cœur à toi enchaîné, le vouer à ta vénération. 

Pour tous les jours qui viennent et ceux qui suivront… 
Mon cœur a ses intimes raisons, qu'ignore ma déraison 
Dans la passion, mes sentiments ont trouvé l'inspiration 
Mon Amour, tu es déjà mon maître, soit mon amphitryon.


Christian Bailly
Tous droits réservés
0/11/2011

Aucun commentaire:

Publier un commentaire