mercredi 26 avril 2017

Pleurs


Illustrations : Paul Richmond 








J'ai pleuré sur ma naissance,
De ne pas être enfant désiré,
D'être le fruit de l'ignorance,
D'une jeunesse décapitée.

J'ai pleuré sur mon enfance,
Avec mon cœur désorienté,
De l'amour, son insuffisance,
De mon père, la carence.














J'ai pleuré à mon adolescence,
À la révélation de ma singularité,
En désavouant ma différence,
À refoulant ma sexualité.

J'ai pleuré sur mon alliance,
Pour sa normalité,
Pour les apparences,
De renier ma personnalité.













J'ai pleuré à leurs naissances,
Pour ce bonheur inespéré,
Un défi à mon existence,
De toute ma vie, ma fierté.

J'ai pleuré pour ma bivalence,
Qui peu à peu empoisonnait
Mon âme, mon existence,
À ma chair à nouveau s'imposait.










J'ai pleuré de ma mésalliance,
De connaître le désamour,
De reconnaître mon inélégance,
Mon erreur de parcours.










Alors j'ai fait ta connaissance,
Découvert un nouvel horizon,
J'ai désenchaîné mes sens,
À mon cœur défait le bâillon.

J'ai retrouvé ma confiance,
J'ai accepté sans condition
Les aléas de ma naissance.
Je me suis fait à ma situation.











J'ai découvert ma dépendance,
À l'amour, et aussi au bonheur
De t'aimer à ma convenance,
Avec ma chair, avec mon cœur…


Et j'ai souri à la vie…






Christian Bailly
Tous droits réservés
20/03/2013

5 commentaires:

  1. Après tous ces pleurs une fin heureuse !! j'ai lu le coeur serré les aléas de ta vie, mais maintenant tu as trouvé le bonheur....alors vis sans arrières pensées, vis ta vie et sois heureux !
    Bisous mon Ami !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Morgane ! Oui, un long parcourt pour arriver à toucher du doigt mon véritable destin et le vivre enfin ! Au bout du compte, je me dis malgré tout que j'ai de la chance, pour cela, il me suffit de regarder autour de moi ! ;-) Bises amicales

      Supprimer
  2. l'histoire de ta vie

    Xersex & http://menforxersex.blogspot.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui ! Une longue épreuve ! Mais aujourd'hui... que du bonheur !
      Bises

      Supprimer
  3. Heureux sont les jeunes d'aujourd'hui qui n'ont plus à vivre dans l'ignorance de leur particularité, qui savent qu'ils ne sont pas seuls à éprouver de tels sentiments et de tels désirs, et qui peuvent s'assumer en toute liberté. Ce n'était malheureusement pas le cas à notre époque où nous n'avions aucun exemple d'homosexuels épanouis.
    Heureux sommes-nous aujourd'hui d'avoir trouvé l'âme sœur qui illumine notre vie.

    RépondreSupprimer