jeudi 26 mai 2016

Les bourgeoises

Dans le cadre de l'exposition "Plume et Pinceaux"

Les "Causeuses" d'Arièle Louise-Alexandrine 

Elles causent, elles causent, les bourgeoises…
Parées de leurs fantaisies, drapées de leurs richesses,
Au cocktail, elles pavoisent.
Tout à leur causerie superficielle, à leurs petits potins,
Elles s'apprivoisent.
Elles se félicitent, l'une de sa robe à falbala framboise,
L'autre, de ses cailloux en turquoise,
La dernière, de son escapade coquine genevoise.

Elles causent, elles causent, les bourgeoises…
Entre elles, point de conversation grivoise,
Encore moins de recette de salade niçoise,
Mais plutôt sur leurs rivales en beauté
À gorge déployée, elles dégoisent,
Avec de grands sourires qui ne cachent point
Leurs arrière-pensées narquoises.
Et si l'une de ces pures beautés tant enviées,
Côtoie de trop prêt leurs maris inspirés,
Aussitôt de leurs yeux revolver, elles la toisent,
Et ensemble, mettent un terme à leur parlotte courtoise !

Elles causent, elles causent, les bourgeoises…
Parées de leurs fantaisies, drapées de leurs richesses,
Au cocktail, elles pavoisent…

Christian Bailly
Tous droits réservés
24/05/2016

4 commentaires:

  1. donc, il ne faut plus "épates les bourgeoises"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh ! mais tu fais comme tu veux mon ami !!!

      Supprimer
  2. Merci de partager avec nous cette interprétation poétique de la peinture de ton amie. J'ai beaucoup aimé ta vision de cette causerie entre bourgeoises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon Kalinours... Un petit exercice de style , qui m'a été inspiré tout naturellement par cette toile dès que je l'ai vue!!! Oh, je ne suis pas très loin de la vérité !! J'ai déjà eu l'occasion d'écouter ce genre de discours !!!

      Supprimer