lundi 22 juin 2015

Entre tes jambes




Là, entre mes jambes,
Sous tes caresses dégourdies,
Mon sexe vibre comme un violoncelle.
Non ! Ne te ferme pas comme une pucelle,
Pour toi, vois comme il est hardi,
Vois comme il est fier et ingambe !

Là, dans mon entrejambe,
Mon archer attend d'être surpris,
Viens ! Ne refuse pas les ivresses charnelles.
Ton plaisir, tu le devras à mes généreuses jumelles,
Mon amour est à ce prix,
Viens ! Viens que je t'enjambe !

Là, entre mes jambes,
À la volupté point d'interdit,
Viens que je te montre mon potentiel !
Ne fais point l'oie blanche comme une donzelle.
Vois comme mon sexe s'enhardit,
J'attends de tes entrailles qu'elles flambent !

Là, d'entre mes jambes,
Mon geyser pour toi jaillit,
De mon giron à ton giron, de l' amour, l'essentiel,
Entre toi et moi, au zénith, un arc-en-ciel.
Mon amour, sens nos cœurs transis !
Ils vibrent à l'unisson comme violes de gambe **

** La viole de gambe (qui veut dire la « viole de jambe ») ou viole est un instrument de musique à cordes et frettes joué à l'aide d'un archet. Le terme italien viola da gamba le distingue de la viola da braccio par la différence de la tenue de l'instrument (la basse de viole est tenue entre les jambes, d'où son nom, et l'archet est également tenu de façon différente).
du net

Christian Bailly
Tous droits réservés
22/06/2015

4 commentaires:

  1. Hé hé, que voilà encore un poème bien coquin :)

    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je l'avoue ! Je suis coupable ! La coquinerie est ma seconde nature à laquelle j'adore me laisser aller...
      Bisous l'ami !

      Supprimer