mardi 16 juillet 2019

Antiques désirs

Illustration du net.

Ô. Pan, toi mon divin satyre, 
Je veux être ton Adonis, 
Devenir ton intime Daphnis, 
Souffrir d'amour en martyr.


Quand tu seras bouc, 
Et que je serais chèvre, 
J'approcherai mes lèvres, 
Et je boirai à ta touque.


Ta fourrure sur mes reins, 
Embrasera mes arrières, 
Je t'ouvrirai mes barrières, 
Ma voie à tes desseins.


Notre union luciférienne, 
Sèmera la tourmente, 
Mais les injures infamantes, 
Sur nous en pluies diluviennes,


N'éteindront pas les ardeurs, 
De nos amours interdites, 
Notre affection inédite, 
Notre source de bonheur.


Je deviendrais ton éromène, 
Ô. Pan, soit mon éraste ! 
Oublions mon destin néfaste, 
L'Olympe sera notre scène.



Christian Bailly
Tous droits réservés
16/12/2014

2 commentaires:

  1. Bravissimo!!! on est fou pour le sexe, donc on se comprende bien!

    mon dernier post sur le sperme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui je crois qu'il n'y a aucun doute là-dessus mon ami
      on aime le sexe
      on le dis
      on le montre et le démontre
      on le vit !
      Bises amicales mon ami

      Supprimer