lundi 29 août 2016

Constellation

 Dans le cadre de l'exposition "Plume et Pinceaux"
Avec les pinceaux d'Arièle Louise-Alexandrine
et la plume de Christian Bailly  

Constellation d'Arièle Louise-Alexandrine

Sur la plage, lentement la nuit tombe sans bruit,
Laissant la voix aux vagues lourdes qui s'échoient.
Le sable fin, encore tiède, nous propose son lit
Se fait, rien que pour nous, aussi doux que la soie.

Le ciel coud, sur sa toile obscure, un million d'étoiles.
Un rayon de lune, discret, tamise notre chambrée.
À tant de volupté ambiante, nos sens se dévoilent,
Pour laisser s'exprimer, nos corps déjà émoustillés.

Bientôt nos oripeaux, désordonnés, jonchent le sol,
Divulguent de nos envies latentes, l'état irréfutable.
Un long baiser scelle nos chairs qui s'affolent,
N'y tenant plus, nos corps s'allongent et s'attablent.

L'un à l'autre, l'un pour l'autre, ils se contentent,
Se bichonnent, se redécouvrent sous d'autres cieux,
Frissonnent aux nouvelles caresses qu'ils inventent
De l'éternité, ils attendent, pour leur union, son aveu.

Bercer par le flux régulier des vagues qui meurent,
Nos chairs enhardies se laissent emporter en cadence,
Impatientes, espèrent que la petite mort les effleure,
Les libère de leurs pesants désirs, dans la jouissance.

Pour nous, le temps suspend son souffle un instant,
Attend de voir de notre contentement, la confirmation,
Jaillir notre voie lactée, sur nos corps encore haletants,
Sous la voûte étoilée, notre plaisir en constellation.


"Apothéosis finale" by Tim

Bailly Christian 
Tous droits réservés 
29/08/2012


4 commentaires:

  1. Après la lecture du poème, la peinture me parle beaucoup plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fait pour çà mon Kalinours !!! sourire

      Supprimer
  2. Jaillir notre voie lactée, sur nos corps encore haletants,
    Sous la voûte étoilée, notre plaisir en constellation.

    Suis-je malicieux si je pense au lait masculin sur le corps, après l'extrême plaisir?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu es malicieux mon ami ! Très malicieux même !!!
      Mais c'est bien çà !!! Sourire
      Gros bisous

      Supprimer