lundi 24 novembre 2014

Le choix

  
De toutes ces années si vite passées,
Je garde d'impérissables souvenirs,
De mes jouvencelles, les sourires,
De mes intimes, les douces pensées.

De toutes ces années bien remplies,
Je préserve ma mémoire des remords,
De tous mes pleurs, de la vie les mors,
Pour ne garder que le chemin accompli.

Pour ces années désormais révolues,
Point de faux regrets, de larmes à sécher,
D'amères repentances pour mes pêchers,
Mais le goût de miel d'une vie conclue.

De tourner enfin une page, le temps est venu,
Sans fermer le livre d'un roman inachevé.
D'une délivrance inespérée, j'ai accouché,
Dans la douleur du martyre, de l'amour ambigu.






Pour ces années qui me seront accordées,
Sans plus attendre, simplement prendre
Ce à quoi je peux prétendre, sans vendre
Au diable, pour l'éternité, mon âme de damné.

Pour ces années à venir, me voilà décidé
A vivre selon mon idée, dans ma réalité,
A sincèrement assumer ce pourquoi je suis né,
Accepter ma vérité dans la dignité et la fierté,

Ne plus vivre dans l'ombre, dissimulé
M'envoler pour d'autres contrées d'amour
Et de félicité, sans frayeur, sans détour.
Profiter au grand jour de ma destinée…

…Avec Toi, si telle est ta volonté.







Christian Bailly
Tous droits réservés
30/03/2011


4 commentaires:

  1. Changement de cap, sans regret, sans remord, tout en sérénité. Le destinataire de ce poème aurait tort de ne pas profiter avec toi au grand jour de ta destinée.

    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour mon ami...
      Une sérénité qui a suivi une période bouleversante en réalité. Faire ce changement de cap a bien failli me coûter la vie et a créé un tremblement de terre autour de moi. Heureusement les choses se sont apaisées et mon choix accepté avec respect. Aujourd'hui je peux vivre sereinement ce destin qui m'attendait depuis toujours en réalité. Cette expérience de vie est la raison majeure de ma décision d'ouvrir ce blog pour la partager et faire comprendre ... Quant à mon ami je lui dois d'avoir été ma force et ma raison et je crois avoir été pour lui le moteur pour enfin s'assumer lui aussi. Comme tu vois nous avons "grandi" ensemble et aujourd'hui nous partageons ce destin qui était le notre.
      Merci encore mon ami et belle journée à toi

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Je te remercie pour tes mots encourageants !
      çà compte beaucoup pour continuer !
      Mille mercis et bon weekend
      Amités

      Supprimer