mardi 20 février 2018

Ivresses nocturnes


Illustrations : Steven Clayton Corry









Amour, Amour,
Quand tu me tiens,
Docile, j'accours
Comme un p'tit chien.
















J'attends tes caresses,
Je quémande tes ordres,
Pour t'offrir l'ivresse.
J'ai envie de te mordre.
















Sous ma dent, ton sein
Durcit comme la pierre,
Mon sexe, dans ta main,
Grimpe comme le lierre.






















À nos jeux de mains,
Nos corps s'abandonnent,
À nos jeux de vilains,
Nos chairs s'adonnent.


















Sur nos terres brûlées,
Se lève le vent du désir,
Pour nous emporter
Vers les rives du plaisir.

















Avide, j'espère ta salve,
Que ton sexe s'épanche,
Pour que je me déprave,
Ma soif de toi, je l'étanche.

























Sur ton corps d'esclave,
À moi seul, les agapes.
Je me régale de ta lave,
Gloutonnement, je lape.

















Ivre de ce bonheur,
Je t'offre mon étendard,
Pour qui sonne l'heure
Du grand chambard.

















Nos cierges soufflés,
Le souffle coupé,
Nos corps rassasiés,
Sombrent dans les bras de Morphée…










Christian Bailly
08/02/2014
Tous droits réservés

10 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci Mon Bisouillon ! Désolé de ne pas être trop présent en ce moment, mais les circonstances ne me font pas l'âme très poète en ce moment...
      Bisous à vous deux

      Supprimer
  2. Superbe...nous sommes des voyeurs de beaux mots !!!!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie ma chère et fidèle amie poétesse... Je me fait rare en ce moment mais je pense à toi, à vous...
      Bises amicales

      Supprimer
  3. Hello, Christian.
    Les tableaux qui illustrent ce poème sont magnifiques mais les images que tu dessines avec les mots le sont tout autant. Bravo, j'aime beaucoup.
    Bisous à toi et à ton Bébé.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon ami pour ces bons mots encourageants ! J'espère que tu vas bien ! Ici, à Montpellier sommes sous 20 cm de neige ! Ce n'est pas croyable !
      Nous nous rappellerons de notre premier hiver dans le sud !!! ;-)
      Bisous de nous deux !

      Supprimer
    2. C'est le monde à l'envers, Christian. Ici en Ardenne, nous avons à peine une fine pellicule de neige :o)
      Bisous à vous deux !

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Merci d'apprécier et de prendre le temps de me le dire...
      Belle journée à toi Edmond.
      Amicalement

      Supprimer
  5. voilà des belles pages sur Steven Clayton Corry
    https://elisa-rolle.livejournal.com/2549647.html
    https://reviews-and-ramblings.dreamwidth.org/483681.html

    RépondreSupprimer